Schliessen

Casafair Logo

Les ins­tal­la­tions solaires en hiver

, , ,

Wed, 20.10.2021

Une belle jour­née d’hi­ver. Le soleil brille. Pour­tant, l’ins­tal­la­tion solaire ne pro­duit que très peut d’é­léc­tri­cité. Quelle en est la raison?

La neige peut empê­cher les pan­neaux solaires de pro­duire dans des condi­tions opti­males. Elle freine la lumière du soleil et empêche toute pro­duc­tion. Même de petits restes de neige sur les pan­neaux infé­rieurs peuvent empê­cher le fonc­tion­ne­ment de l’installation. Idéa­le­ment, la neige devrait pou­voir glis­ser le long des pan­neaux. Mais, atten­tion, en tant que pro­prié­taire, vous êtes res­pon­sable des dom­mages cau­sés par des chutes de neige de votre toit. L’installation de gilles à neige est conseillée par­tout où le risque d’avalanche est élevé. Dans l’idéal, la grille à neige est ins­tal­lée à une cer­taine dis­tance des modules de sorte à lais­ser assez de place pour que la neige puisse s’accumuler. Une alter­na­tive est d’installer un sys­tème de cro­chets direc­te­ment sur les modules. Ils empêchent la neige de glis­ser même en cas de chutes abon­dantes. Une fois que la neige aura fon­due, les élec­trons pour­ront à nou­veau circuler.

Les ins­tal­la­tions solaires en des­sus de la couche de brouillard sont par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­santes au niveau de la pro­duc­ti­vité. L’intensité de l’ensoleillement aug­mente avec l’altitude et les tem­pé­ra­tures basses amé­liorent l’efficacité des modules.

Publicité