Schliessen

Casafair Logo

Une loca­tion équi­table, c’est quoi ?

Loca­tion, Loge­ments adap­tés aux senior‑e‑s

Loca­tion, Loi, Taux de réfé­rence, Vente

Thu, 13.02.2020

Le débat autour de la loca­tion équi­table nous enseigne trois choses. Pre­miè­re­ment, le cal­cul du loyer doit être com­pré­hen­sible. Deuxiè­me­ment, pour une bonne rela­tion entre le bailleur et le loca­taire il est indis­pen­sable d’établir une bonne com­mu­ni­ca­tion. Troi­siè­me­ment, il est par­fai­te­ment admis­sible que le bailleur tire un pro­fit rai­son­nable de la loca­tion de son bien.

« Un loyer équi­table ne doit pas for­cé­ment être un loyer bas », estime Karin Weis­sen­ber­ger, conseillère pour HabitatDurable Zurich. Mais un loyer équi­table signi­fie que les coûts sont jus­ti­fiés. Le bailleur doit donc être en mesure d’expliquer au loca­taire com­ment le loyer est cal­culé. Dif­fé­rents élé­ments entrent dans ce cal­cul : les frais acces­soires, les frais d’entretien, les réserves, mais aussi les coûts liés à l’hypothèque. De par sa longue expé­rience comme gérante immo­bi­lière, Karin Weis­sen­ber­ger a com­pris qu’il est essen­tiel de bien com­mu­ni­quer avec les loca­taires. La com­mu­ni­ca­tion fait sou­vent défaut parce que les bailleurs estiment qu’ils ne doivent pas se jus­ti­fier auprès des loca­taires. « Les bailleurs devraient consi­dé­rer les loca­taires comme des clients fidèles », déclare la spé­cia­liste.

2 % de ren­de­ment sont accep­tables

Dans le cadre d’une rela­tion de bail trans­pa­rente, les par­ties peuvent par­ler ouver­te­ment du thème sen­sible qu’est le ren­de­ment. « Il est tout à fait admis­sible que le pro­prié­taire tire un ren­de­ment de son bien immo­bi­lier », estiment les deux conseillers immo­bi­liers d’HabitatDurable, Karin Weis­sen­ber­ger et Michel Wyss. Les bailleurs assument le risque de l’immeuble. Ils doivent rem­bour­ser l’hypothèque, payer les inté­rêts hypo­thé­caires et consti­tuer des réserves pour l’entretien et les réno­va­tions. « Les pro­prié­taires inves­tissent beau­coup de capi­tal dans leur bien, sou­vent aussi leur pré­voyance pro­fes­sion­nelle. »

L’au­teur

Stefan Hartmann

Ste­fan Hart­mann

Éxtrait de la Revue HabitatDurable 55

Publicité