Schliessen

Casafair Logo

Quand se loger res­semble à un par­cours de com­bat­tant

Loca­tion

Finances, Poli­tique

Thu, 07.09.2017

En Suisse, le mar­ché du loge­ment est tendu. Il l’est d’autant plus pour les réfu­giés. Pour eux « se loger » rime avec « course d’obstacles ».

Ils viennent de régions où sévit la guerre ; de pays comme la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, l’Erythrée, la Lybie etc. Beau­coup d’entre eux auraient pré­féré res­ter chez eux, mais la guerre, la per­sé­cu­tion et l’insécurité les a pous­sés à quit­ter leur pays et à entre­prendre un voyage ris­qué, sou­vent dans des condi­tions inhu­maines et au péril de leur vie. Arri­vés en Suisse, ils ont certes échappé à la guerre, mais doivent main­te­nant affron­ter d’autres pro­blèmes.

L’au­teur

Andreas Käsermann

Andreas Käser­mann
Res­pon­sable d’in­for­ma­tion et des médias d’Ha­bi­tat­Du­rable

Éxtrait de la Revue HabitatDurable 43

Publicité