Schliessen

Casafair Logo

Des toits accueillants pour la nature

Mai­son & jar­din

Bio­di­ver­sité, Poli­tique

jeu, 18.02.2016

La végé­ta­li­sa­tion exten­sive des toi­tures offre de nom­breux avan­tages éco­no­miques et éco­lo­giques. En Suisse romande, la Ville de Lau­sanne joue les pion­nières en encou­ra­geant finan­ciè­re­ment des réa­li­sa­tions par­ti­cu­liè­re­ment favo­rables à la nature.

Depuis des siècles, la végé­ta­tion coiffe les habi­ta­tions tra­di­tion­nelles dans de nom­breuses régions de la pla­nète. Pré­le­vée loca­le­ment, cette couche végé­tale amé­liore le confort ther­mique des habi­tants tout en pro­té­geant les construc­tions. Aujourd’hui, l’intérêt ne se mesure tou­te­fois plus seule­ment en termes d’isolation. Une toi­ture végé­ta­li­sée contri­bue à la ges­tion des eaux de pluie, en ralen­tis­sant les débits d’évacuation en cas d’orage, et par­ti­cipe au rafraî­chis­se­ment urbain en atté­nuant la sur­chauffe des bâti­ments.

L’au­trice

Aino Adriaens
répon­dante toi­tures végé­ta­li­sées et nature pour le domaine privé, Ville de Lau­sanne

Éxtrait de la Revue HabitatDurable 35

Plus d’informations et télé­char­ge­ment d’un guide de recom­man­da­tions gra­tuit sur www.lausanne.ch/toitures-végétalisées

Publicité