Schliessen

Casafair Logo

Des pro­duits de net­toyage natu­rels faits mai­son

Mai­son & jar­din

Net­toyage

ven, 06.04.2018

Les pro­duits de net­toyage uti­li­sés quo­ti­dien­ne­ment dans les ménages sont sou­vent des cock­tails chi­miques toxiques. Ces pro­duits peuvent sou­vent être rem­pla­cés par des alter­na­tives natu­relles qu’on peut pré­pa­rer soi-même. Voici quelques exemples pra­tiques pour les net­toyages de prin­temps.

L’au­teur

Andreas Käsermann

Andreas Käser­mann
Res­pon­sable d’in­for­ma­tion et des médias d’Ha­bi­tat­Du­rable

Éxtrait de la Revue HabitatDurable 46

Net­toyant tout usage pour la cui­sine et la salle de bains

Ingré­dients : vinaigre de ménage, zeste de citron (ou d’un autre agrume), réci­pient en verre, pro­duit pour vais­selle ou savon liquide, vapo­ri­sa­teur.

Rem­plir le réci­pient en verre de manière com­pacte et rajou­ter le vinaigre afin que les zestes soient com­plè­te­ment cou­verts, sinon ils moi­sissent. Lais­ser tirer jusqu’à ce que le vinaigre prenne une teinte plus sombre et une odeur citron­née, c’est-à-dire pen­dant 15 à 20 jours. Pas­ser le mélange dans une écu­moire et mettre dans le vapo­ri­sa­teur. Ajou­tez une giclée de pro­duit vais­selle ou du savon liquide, ainsi le net­toyant adhère éga­le­ment sur des sur­faces lisses.

Débou­cher des écou­le­ments

En cas d’écoulements bou­chés, quelques giclées de pro­duit vais­selle et un peu de bicar­bo­nate de soude dans l‘écoulement peuvent déjà faire l’affaire. On les met dans l’écoulement et rajoute envi­ron 1,5 litre d’eau chaude. Il faut faire atten­tion de ver­ser juste la quan­tité d’eau que l’écoulement peut absor­ber.

Des écou­le­ments bou­chés peuvent d’ailleurs aussi être évi­tés si on y verse l’eau de cuis­son des pommes de terre ; cela main­tient le conduit propre.

Net­toyer des tapis et tis­sus rem­bour­rés

Un mor­ceau de savon à l’huile l’olive per­met d’enlever toutes sortes de taches sur les tapis et tis­sus rem­bour­rés. Pas­ser un tor­chon mouillé plu­sieurs fois sur le savon et ensuite sur la tache. Enle­ver le sur­plus de savon à l’aide d’un tissu humide et ensuite lais­ser sécher.

En cas de mau­vaises odeurs dans l‘écoulement

Le bicar­bo­nate de soude ne sup­prime non seule­ment les taches mais aussi les odeurs.

Recette : mettre une demi-tasse de bicar­bo­nate de soude dans l’écoulement et cou­vrir pen­dant cinq minutes avec un tor­chon humide. Rin­cer avec de l’eau bouillante. Cette recette peut aussi être uti­li­sée pour les pou­belles et les caisses à chat.

Net­toyant pour vitres

Ingré­dients : mélan­ger du vinaigre de ménage et de l’eau à quan­ti­tés égales dans un vapo­ri­sa­teur.

Conseil : avec de l’eau dis­til­lée, il n’y aura pas de traî­nées.

Cas­se­roles encras­sées

Le bicar­bo­nate de soute vient aussi à bout des restes de nour­ri­ture brû­lée dans les cas­se­roles.

Recette : mélan­ger 2 c. à café de bicar­bo­nate de soude et de l’eau chaude dans la cas­se­role et lais­ser agir 30 minutes. Frot­ter ensuite avec une éponge.

Pâte abra­sive

Le bicar­bo­nate de soude sur un tor­chon humide mais aussi dilué dans de l’eau fait une bonne pâte abra­sive pour net­toyer les sur­faces en vitro­cé­ra­mique, vais­selle, bai­gnoires et toi­lettes.

Recette : mélan­ger 2 c. à soupe de bicar­bo­nate de soude avec 2 c. à soupe d‘eau.

Le multi-talent bicar­bo­nate de soude

Le bicar­bo­nate de soude qui peut être acheté en phar­ma­cie et dro­gue­ries est un véri­table pro­duit miracle.

Une atten­tion par­ti­cu­lière est de mise lorsqu’il est mélangé au vinaigre : il y a une réac­tion chi­mique qui peut pro­vo­quer des écla­bous­sures.

Publicité