Schliessen

Casafair Logo

L’équivalent de huit ter­rains de foot­ball de sur­faces agri­coles et d’espaces verts dis­pa­raît chaque jour sous le béton. En cause, une urba­ni­sa­tion fré­né­tique et déstruc­tu­rée qui détruit le pay­sage et péjore la qua­li­té de vie des habi­tants.

En effet, le mitage du ter­ri­toire, tel que nous le subis­sons aujourd’hui, n’impacte pas seule­ment la bio­di­ver­si­té et la qua­li­té de nos terres agri­coles, mais éga­le­ment notre qua­li­té de vie, en allon­geant tou­jours plus les dis­tances entre lieu de vie et de tra­vail. Il impose ain­si d’interminables tra­jets quo­ti­diens, rou­tiers ou fer­ro­viaires à des cen­taines de mil­liers de pen­du­laires.

Cette évo­lu­tion n’est pas une fata­li­té. Des solu­tions existent pour repen­ser notre urba­nisme afin de pré­ser­ver notre sol tout en répon­dant au défi de notre démo­gra­phie et en garan­tis­sant notre qua­li­té de vie.

Pour que des solu­tions nova­trices et cou­ra­geuses puissent émer­ger, un chan­ge­ment de notre légis­la­tion s’impose. Grâce à l’initiative contre le mitage du ter­ri­toire des Jeunes Vert-e‑s suisses, nous avons la pos­si­bi­li­té d’inscrire dans la Consti­tu­tion fédé­rale deux élé­ments essen­tiels à ce chan­ge­ment de para­digme : la pro­mo­tion des quar­tiers durables comme modèle d’avenir de l’urbanisme hel­vé­tique et, condi­tion sine qua non, la pro­tec­tion des terres agri­coles et des espaces verts.

Loin d’être uto­pique, ce type d’urbanisme com­mence déjà à voir le jour en Suisse. C’est le cas dans plu­sieurs villes, par exemple Lau­sanne ou Win­ter­thur, qui, du fait d’une démo­gra­phie galo­pante ont dû trou­ver des solu­tions pour garan­tir des loge­ments à toutes et tous, à des prix abor­dables et sans béton­ner d’immenses zones agri­coles. L’initiative contre le mitage du ter­ri­toire est donc le cata­ly­seur pour que ce type d’initiatives locales ne soit plus une excep­tion, mais devienne la norme au niveau fédé­ral.

Voter OUI à l’initiative « Stop mitage » le 10 février 2019, per­met­tra non seule­ment de pré­ser­ver nos terres, mais éga­le­ment d’offrir des nou­velles pers­pec­tives archi­tec­tu­rales et urba­nis­tiques dans l’intérêt de la mobi­li­té douce, de l’accès aux com­merces de proxi­mi­té et du vivre-ensemble. Ain­si, nous serons dou­ble­ment gagnant-e‑s.

Les auteurs

Lisa Mazzone

Lisa Maz­zone
Conseillère natio­nale les Vert-e‑s

Kevin Morisod

Kevin Mori­sod
Co-pré­sident des Jeunes Vert-e‑s

Éxtrait de la Revue HabitatDurable 49

HabitatDurable 49 - décembre 2018

Pour plus d’informations : www.stop-mitage.ch



Bildquelle

  • Lisa Mazzone: Parlamentsdienste
  • Kevin Morisod: zvg/mad

Publicité