Schliessen

Casafair Logo

Le Conseil natio­nal assure le strict minimum

Wed, 15.06.2022 | Actua­li­tés, Com­mu­ni­qués de presse | , , , , ,

« Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » : c’est le pro­verbe qui vient à l’esprit à pro­pos de la déci­sion du Conseil natio­nal d’inscrire des objec­tifs concrets de pro­tec­tion du cli­mat dans le contre-pro­jet à l’initiative pour les gla­ciers. Pour HabitatDurable, ce contre-pro­jet a le mérite de com­por­ter des valeurs de réfé­rence pour la réduc­tion des émis­sions de gaz à effet de serre dans le domaine du bâti­ment et un pro­gramme d’encouragement au rem­pla­ce­ment des chau­dières à com­bus­tible fossile.

Mesuré à ce que nous pou­vions espé­rer sur le plan poli­tique, le résul­tat des débats au Natio­nal invite à un cer­tain opti­misme : défi­ni­tion d’une tra­jec­toire de réduc­tion, for­mu­la­tion d’objectifs inter­mé­diaires contrai­gnants, neu­tra­lité car­bone (« zéro émis­sion nette ») à l’horizon de 2050 ins­crite dans le pro­jet de loi. Du point de vue d’HabitatDurable, il s’a­git ici du mini­mum de ce qui est fai­sable. Il est main­te­nant impor­tant que le Conseil des États agisse rapi­de­ment et adopte la loi sans l’affaiblir. La semaine pro­chaine, jeudi 23 Juin, la Com­mis­sion de l’environnement, de l’aménagement du ter­ri­toire et de l’énergie du Conseil des États ( CEATE‑E ) se pen­chera à son tour sur le projet.

Une tra­jec­toire de réduc­tion du CO2 est abso­lu­ment néces­saire. Comme le sou­ligne la pré­si­dente d’HabitatDurable et conseillère natio­nale PS Clau­dia Friedl, « c’est dès main­te­nant et non dans dix ans que nous devons agir pour amé­lio­rer notre bilan car­bone ». HabitatDurable approuve les valeurs de réfé­rence pré­vues pour limi­ter des émis­sions des bâti­ments, car les objec­tifs cli­ma­tiques ne pour­ront être atteints sans une contri­bu­tion sub­stan­tielle et mesu­rable du sec­teur immo­bi­lier. Le rem­pla­ce­ment des sys­tèmes de chauf­fages à com­bus­tibles fos­siles par des sources d’énergie renou­ve­lables doit être sou­tenu à rai­son de 200 mil­lions de francs par année. Cette contri­bu­tion aidera les pro­prié­taires à opter pour des solu­tions plus éco­lo­giques. Les loca­taires pro­fitent éga­le­ment lorsque les frais de chauf­fage baissent. C’est un signal clair en faveur d’un rem­pla­ce­ment rapide des chaudières.

La crise cli­ma­tique nous oblige à prendre de toute urgence des mesures pour réduire effi­ca­ce­ment nos émis­sions de gaz à effet de serre.



Bildquelle

  • Gla­cier Pano­rama Pic­ture. Mor­te­ratsch Gla­cier With A View Of The Bianco Ridge From The Piz Ber­nina. Sac Refuge: GanzTwins

Publicité