HabitatDurable dit OUI à l’initiative pour une économie verte

23.08.2016
HabitatDurable soutient l’initiative pour une économie verte pour plusieurs raisons: d’une part, parce que les propriétaires ont une responsabilité particulière envers l’environnement et le climat, et d’autre part, parce que l’initiative leur sera profitable.

Votation du 25 septembre

Ne nous voilons pas la face: l’empreinte écologique de la Suisse est beaucoup trop importante. Si tout le monde consommait autant de ressources que nous, il nous faudrait disposer de 3,5 planètes Terre. C’est pourquoi les demandes de l’initiative pour une économie verte sont absolument légitimes: nous devons réduire notre consommation de ressources et mettre en place une économie circulaire plutôt que de miser sur une économie du tout-jetable. L’initiative montre comment y parvenir: grâce à des objectifs clairs, à des incitations, à la recherche et à l’innovation.

Responsabilité et avantage des propriétaires

Pourquoi l’initiative est-elle également importante pour les propriétaires? La plupart du temps, préserver la valeur et améliorer le confort sont au cœur des préoccupations lorsque nous investissons dans une maison. Celles et ceux qui, en plus, investissent dans l’environnement et la protection du climat tireront avantage de cette initiative. Les assainissements énergétiques, les appareils électriques classés dans les meilleures catégories ou les matériaux de construction écologiques seront encouragés – efficacité, longévité et recyclabilité, tels sont les maîtres mots.

L’initiative poursuit différents objectifs. Afin de soutenir une économie durable fondée sur une utilisation efficace des ressources, la Confédération est appelée à encourager la recherche, l’innovation et la commercialisation de biens et de services allant en ce sens. De nouveaux matériaux de construction plus écologiques reçoivent ici une chance, par exemple le recours aux roseaux, au bambou ou au bois dans le secteur du bâtiment. Aujourd’hui, il est déjà possible de réaliser des bâtiments à énergie positive qui, moyennant une bonne isolation et des panneaux solaires installés sur le toit et les façades, produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Le développement de telles innovations doit être poursuivi. Cela d’autant plus que la mise au point de produits durables, recyclables et plus aisément réparables profite non seulement aux propriétaires, mais aussi à l’économie, qui bénéficiera d’une longueur d’avance au niveau international grâce aux innovations suscitées par l’initiative.

En accord avec les objectifs internationaux

Actuellement, 4,8 tonnes de CO2 sont rejetées par personne et par année en Suisse. C’est bien plus que l’objectif de 1 tonne défini lors de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat. Cet objectif est indispensable si l’on veut empêcher que le réchauffement de la planète ne dépasse 2°C d’ici à la fin du XXIe siècle. En matière de volumes de déchets, la Suisse n’est pas non plus une élève modèle. Avec 730 kg de déchets par personne et par an, notre pays se classe même en tête de peloton en Europe.

L’initiative pour une économie verte permet d’introduire des incitations fiscales positives et de prélever sur la consommation des ressources naturelles une taxe d’incitation à affectation liée et des taxes sans incidence sur le budget des ménages. Il s’agit là d’instruments d’incitation importants pour faire en sorte qu’il vaille la peine d’investir de façon responsable sur le plan de l’énergie et de l’environnement, en particulier dans le domaine de la propriété.

En tant que propriétaires, nous portons aussi une responsabilité envers l’environnement et le climat. L’initiative pour une économie verte nous incite à assumer cette responsabilité. Après le rejet par le Parlement d’un contre-projet indirect du Conseil fédéral sous la forme d’une révision approfondie de la loi sur la protection de l’environnement, seul un OUI franc de la population à l’initiative pourra enfin nous engager définitivement sur la voie d’un avenir écologique.

Pour plus de renseignements:

Claudia Friedl, membre du comité central d’HabitatDurable Suisse, conseillère nationale PS, Saint-Gall. Mobile: 079 771 90 79

Hildegard Fässler, présidente d’HabitatDurable Suisse. Mobile: 079 409 77 05

 

 

 

< retour


Contre la hausse abusive des loyers : Les propriétaires soutiennent la prise d'initiative concernant la location
 
Pour un habitat durable, OUI à l’initiative « Stop Mitage »
 
HabitatDurable Suisse : ambitieuse stratégie de développement et changement de nom pour la Suisse alémanique
 
HabitatDurable    |    Secrétariat central    |    Bollwerk 35    |    Case postale 2464    |    3001 Berne    |    031 311 50 55    |    [javascript protected email address]    |    >  vers les sections

HabitatDurable Suisse est l'association pour les propriétaires respectueux de l'environnement et des relations sociales.
Elle a pour but une gestion économe du sol, la construction ménageant au mieux le climat, un habitat sain et des relations équitables en matière de bail et de voisinage.