Schliessen

Casafair Logo

Éner­gie & environnement

De la glou­ton­ne­rie maté­rielle à la régé­né­ra­tion : Com­ment construire pour prendre soin de la planète ?

De la glou­ton­ne­rie maté­rielle à la régé­né­ra­tion : Com­ment construire pour prendre soin de la planète ?

L’acte de construire est inti­me­ment lié à la des­truc­tion. En tant que maître de l’ouvrage, archi­tecte ou ingé- nieur, nous pui­sons dans les res­sources natu­relles pour fabri­quer les matériaux, nous pol­luons l’atmosphère avec le CO2 émis et nous modi­fions les écosystèmes.Selon l’OFEN, le parc immo­bi­lier suisse est res­pon­sable de plus de 40 % de la consom­ma­tion d’énergie et d’un tiers des émissions de CO2 de notre pays. Selon la récente étude des cher­cheurs Priore, Habert et Jus­selme, il fau­drait divi­ser par huit la quan­tité annuelle d’émissions de CO2/m2 émanant de la construc­tion en Suisse d’ici 2050 pour atteindre la cible limite et main­te­nir la température de réchauffement planétaire en des­sous de 1,5 °C. Or, les émissions de CO2 ne font qu’augmenter, comme le montre le bud­get car­bone de 2018. Les progrès atten­dus dans le domaine des matériaux et des tech­no­lo­gies ne suf­fi­ront pas, pas plus que les cibles fixées par les labels d’aujourd’hui. Il faut repen­ser read more

« chauf­fez renou­ve­lable » pré­sente de nom­breux avan­tages – et c’est si simple !

« chauf­fez renou­ve­lable » pré­sente de nom­breux avan­tages – et c’est si simple !

Pas­ser d’un com­bus­tible fos­sile ou d’un chauf­fage élec­trique direct à une éner­gie renou­ve­lable locale com­porte de nom­breux avan­tages. Cela pro­fite non seule­ment à l’environnement, mais per­met éga­le­ment des éco­no­mies. Un sys­tème de chauf­fage ali­menté aux éner­gies renou­ve­lables est un bon inves­tis­se­ment pour le main­tien de la valeur et du confort de votre mai­son ou immeuble.Lorsque le chauf­fage arrive en fin de course, il faut sou­vent réagir très vite. Il vaut donc la peine d’exa­ miner les dif­fé­rentes options suf­fi­sam­ment tôt. Plu­sieurs solu­tions sont pos­sibles pour pas­ser d’un com­bus­tible fos­sile ou d’un chauf­fage élec­trique di­rect à un sys­tème de chauf­fage renou­ve­lable: pompes à cha­leur, cha­leur solaire, bois et cha­leur à dis­tance. Le pro­gramme « chauf­fez renou­ve­lable » de Suis­seE­ner­gie offre de nom­breuses infor­ma­tions et un sou­tien pour pas­ser à des sys­tèmes de chauf­fage uti­li­sant des éner­gies renou­ve­lables. Certes, les solu­tions renou­ve­lables propres et inno­vantes entraînent read more

Le cou­rant que vous consom­mez est-il écologique ?

Le cou­rant que vous consom­mez est-il écologique ?

Connais­sez-vous votre mix élec­trique ? Une carte inter­ac­tive montre la com­po­si­tion du cou­rant stan­dard de votre four­nis­seur local. read more

Les ins­tal­la­tions solaires en hiver

Les ins­tal­la­tions solaires en hiver

Une belle jour­née d’hi­ver. Le soleil brille. Pour­tant, l’ins­tal­la­tion solaire ne pro­duit que très peu d’é­léc­tri­cité. Quelle en est la raison?La neige peut empê­cher les pan­neaux solaires de pro­duire dans des condi­tions opti­males. Elle freine la lumière du soleil et empêche toute pro­duc­tion. Même de petits restes de neige sur les pan­neaux infé­rieurs peuvent empê­cher le fonc­tion­ne­ment de l’installation. Idéa­le­ment, la neige devrait pou­voir glis­ser le long des pan­neaux. Mais, atten­tion, en tant que pro­prié­taire, vous êtes res­pon­sable des dom­mages cau­sés par des chutes de neige de votre toit. L’installation de gilles à neige est conseillée par­tout où le risque d’avalanche est élevé. Dans l’idéal, la grille à neige est ins­tal­lée à une cer­taine dis­tance des modules de sorte à lais­ser assez de place pour que la neige puisse s’accumuler. Une alter­na­tive est d’installer un sys­tème de cro­chets direc­te­ment sur les modules. Ils empêchent la neige de glis­ser même en cas de chutes abon­dantes. … read more

Construire de manière climato-compatible

Construire de manière climato-compatible

La construc­tion et l’exploitation des bâti­ments génèrent 40 % du CO2 émis par l’être humain à l’échelle de la pla­nète. Dans un nou­veau bâti­ment éner­gé­ti­que­ment per­for­mant, plus que 70 % des émis­sions de gaz à effet de serre se pro­duisent lors de la construc­tion. D’ici 2050, ce sec­teur doit se défaire de sa dépen­dance à l’égard des éner­gies fos­siles. C’est une entre­prise ambi­tieuse qui exige la volonté des maîtres d’ouvrages, les com­pé­tences des pla­ni­fi­ca­teurs et les solu­tions des indus­triels. La construc­tion zéro CO2 n’est pour­tant pas pos­sible aujourd’hui : ni le béton ni le verre ne peuvent être pro­duits sans émis­sions, et chaque mai­son a besoin au moins d’une fon­da­tion et d’une fenêtre.La sobriété avant tout Construi­sons le moins de volume pos­sible. La sobriété est la sou­pape de réglage la plus effi­cace. Avant chaque construc­tion, il faut s’interroger : a‑t-on vrai­ment besoin d’un nou­veau bâti­ment ? L’appartement doit-il impé­ra­ti­ve­ment com­por­ter trois salles de bain ? Le … read more

Pom­meau de douche écologique

Pom­meau de douche écologique

Les besoins en éner­gie pour le chauf­fage des bâti­ments ont conti­nuel­le­ment baissé ces der­nières années grâce aux assai­nis­se­ments éner­gé­tiques des bâti­ments. Quant à l’énergie néces­saire pour chauf­fer l’eau sani­taire, sa consom­ma­tion reste éle­vée, alors que le poten­tiel d’économie pour l’eau chaude est très facile à exploiter.Des pom­meaux de douche éco­no­mi­seurs d’eau existent depuis long­temps et HabitatDurable en a offert à ses membres à prix pré­fé­ren­tiel pen­dant plu­sieurs années. Si les anciens modèles pou­vaient lais­ser à dési­rer pour ce qui est de la puis­sance de leur jet, ces nou­velles douches aspirent l’air et le mélangent au flux d’eau ; les uti­li­sa­teurs ne remarquent aucune dif­fé­rence par rap­port à une douche conven­tion­nelle. La dis­tri­bu­tion de ces pom­meaux est un pro­gramme validé par l’Office fédé­ral de l’environnement et vise à réduire les émis­sions de CO2 de 5’000 tonnes par an dans toute la Suisse, grâce à une réduc­tion de la consom­ma­tion d’eau allant jusqu’à 50 %.La … read more

Le réem­ploi, vers une éco­no­mie cir­cu­laire de la construction

Le réem­ploi, vers une éco­no­mie cir­cu­laire de la construction

Il n’y a pas assez de res­sources et bien trop de déchets ! Face à ce constat, une stra­té­gie à déve­lop­per est le réem­ploi des élé­ments de construc­tion, qui per­met de leur don­ner une nou­velle vie. Le but est d’exploiter les res­sources de maté­riaux dis­po­nibles loca­le­ment, de créer et de valo­ri­ser des savoir-faire locaux dans une optique d’économie cir­cu­laire de la construc­tion. Mais qu’est-ce qui dif­fé­ren­cie le réem­ploi du recy­clage ? Le réem­ploi conserve la forme ou la fonc­tion d’un élé­ment (une fenêtre reste une fenêtre ou devient un élé­ment de cloi­son) tan­dis que le recy­clage conserve la matière (une poutre en bois broyée devient un pan­neau de particules).En Suisse, les déchets de chan­tier repré­sentent près de deux tiers du volume de tous les déchets. La plu­part des déchets de chan­tier sont triés, trai­tés et recy­clés. Le recy­clage génère tou­te­fois une consom­ma­tion d’énergie impor­tante pour le trans­port et la trans­for­ma­tion des maté­riaux et engendre une perte de qualité.À l’échelle read more

Toi­lettes sèches – jetez-vous à l’eau !

Toi­lettes sèches – jetez-vous à l’eau !

Voici main­te­nant quinze ans que les toi­lettes sèches équipent fes­ti­vals, buvettes, cha­lets d’alpages… Des dizaines de mil­liers de per­sonnes sont ainsi sen­si­bi­li­sées à l’existence d’autres pra­tiques d’assainissement. Nul besoin de refaire ici l’apologie d’un sys­tème alter­na­tif au tout-à‑l’égout dont on connaît les limites et les dégâts infli­gés à notre plus pré­cieuse res­source : l’eau, notre or bleu. En Suisse, chaque habi­tant uti­lise en moyenne par année 16’400 litres d’eau aux toi­lettes. read more

La société du prêt-à-jeter

La société du prêt-à-jeter

« Loin des yeux, loin du coeur » : en Suisse, Mon­sieur et Madame Tout-le-monde pro­duisent chaque année près de 6 mil­lions de tonnes d’ordures. C’est presque 11,5 tonnes par minute. Le temps est venu de révo­lu­tion­ner ses habi­tudes. read more

Auto­vol­taic – construi­sez votre ins­tal­la­tion solaire vous-même !

Auto­vol­taic – construi­sez votre ins­tal­la­tion solaire vous-même !

La Coopé­ra­tive pour la tran­si­tion éner­gé­tique du can­ton de Berne a été fon­dée en 2015. Grâce à elle, plus de 350 ins­tal­la­tions pho­to­vol­taïques en auto­cons­truc­tion ont vu le jour. Voici com­ment cela fonc­tionne. read more

Un chauf­fage pro­dui­sant plus qu’il ne consomme, est-ce possible ?

Un chauf­fage pro­dui­sant plus qu’il ne consomme, est-ce possible ?

Lors d’une confé­rence orga­ni­sée der­niè­re­ment par HabitatDurable Neu­châ­tel, le pro­fes­seur Jürg Schiff­mann a donné un aperçu des per­cées tech­no­lo­giques per­met­tant d’augmenter de manière spec­ta­cu­laire le coef­fi­cient de per­for­mance des pompes à cha­leur. read more

Chan­ger d’appareil pour éco­no­mi­ser de l’énergie … Est-ce vrai­ment une bonne idée ?

Chan­ger d’appareil pour éco­no­mi­ser de l’énergie … Est-ce vrai­ment une bonne idée ?

Pour faire mieux sur le plan éco­lo­gique, nous sommes régu­liè­re­ment invi­tés à chan­ger nos anciens appa­reils ou nos anciennes voi­tures contre des modèles moins gour­mands en éner­gie. C’est l’axe prin­ci­pal de nos pro­grammes poli­tiques et l’angle uti­lisé par les publi­ci­taires. Mais est-ce vrai­ment la voie à suivre ? read more

Consom­ma­tion propre du courant

Consom­ma­tion propre du courant

La nou­velle loi sur l’énergie ouvre de nou­velles portes : dès le début de l’année, le pro­duc­teur d’énergie solaire peut vendre sa pro­duc­tion excé­den­taire au consom­ma­teur de son choix. read more

Le Pro­gramme Bâtiments

Le Pro­gramme Bâti­ments s’inscrit dans la conti­nuité du Pro­gramme Bâti­ments de la fon­da­tion Cen­time Cli­ma­tique auquel il suc­cède à par­tir de 2010. Il com­porte une nou­veauté majeure puis­qu’il sub­ven­tionne aussi l’as­sai­nis­se­ment d’élé­ments de construc­tion. read more

Le chauf­fage à dis­tance au bois

Le chauf­fage à dis­tance (CAD) se com­pose d’une cen­trale de chauffe pro­dui­sant de la cha­leur, d’un réseau de dis­tri­bu­tion sou­ter­rain qui la dis­tri­bue et d’un groupe de bâti­ments rac­cor­dés. Son agent éner­gé­tique peut évo­luer dans le temps, aujourd’hui le bois a la cote, hier c’était le mazout et demain ce sera peut-être la pile à com­bus­tible. read more

LED : la nou­velle lumière

Pen­dant long­temps il se disait que les LED (light-emit­ting diodes ou diodes élec­tro­lu­mi­nes­centes) sont la lumière du futur. Ce futur est main­te­nant devenu réa­lité. Il est temps d’adopter les LED dans les habi­tats, si ce n’est pas déjà fait. Ils éco­no­misent du cou­rant et de l’argent et ils pro­curent un éclai­rage de qua­lité. read more

Bildquelle

  • Close Up Sur­face Of A House Roof Cove­red With Solar Panels In Win­ter With Snow On Top. Energy Effi­ciency And Main­te­nance Concept.: Bilanol/iStock
  • Hand­brause Strahl A: Sinum AG
  • Bed­ding­ton Zero Energy Deve­lop­ment (Bed­ZED): Tom Chance-wikimedia
  • 01 IStock 461225197 Bey­ha­nya­zar IStock: beyhanyazar/iStock
  • Gar­bage Bag Trash Waste: Picsfive/iStock
  • Sun­flo­wer And Solar Panel Of Elec­tric Power Sta­tion As Sym­bol For Rene­wable Energy: filmfoto/iStock
  • elec­tro­nic scrap in trash can: Gewoldi/iStock
  • Solar panel installation: Elenathewise/iStock

Publicité