Schliessen

Casafair Logo

La crise actuelle due au coro­na­vi­rus est une véri­table épreuve pour le sec­teur du loge­ment. Les rela­tions entre bailleurs/bailleresses et loca­taires – qu’elles soient pro­fes­sion­nelles ou pri­vées – consti­tuent un par­te­na­riat social.

HabitatDurable estime qu’un bailleur / une baille­resse res­pon­sable doit exa­mi­ner si le loyer peut être réduit ou son paie­ment éche­lonné, s’il se trouve qu’un‑e loca­taire privé‑e ou pro­fes­sion­nel-le ren­contre des pro­blèmes finan­ciers sérieux en rai­son de la crise du coro­na­vi­rus – notam­ment parce que les salaires ne sont plus payés entiè­re­ment, que des fac­tures res­tent impayées ou que des ren­trées finan­cières font défaut.

Dans beau­coup de cas, il est tout à fait pos­sible de pro­cé­der de la sorte. D’autres cas sont plus déli­cats, notam­ment si le loyer ne couvre pas ou seule­ment peu les frais hypo­thé­caires et les autres frais. Le cas échéant, un délai de paie­ment sup­plé­men­taire peut poser un pro­blème ou être impos­sible, mal­gré toute la bonne volonté. Nous conseillons aux bailleurs/bailleresses et aux loca­taires de cher­cher le dia­logue dès qu’une situa­tion dif­fi­cile se pré­sente.

HabitatDurable s’en­ga­gera pour un sou­tien finan­cier par la Confé­dé­ra­tion au cas où la situa­tion devait s’ag­gra­ver, mais la prio­rité doit être d’in­dem­ni­ser les pertes de reve­nus des indé­pen­dant-e‑s, ainsi que d’as­su­rer la capa­cité de paie­ment des habi­tant-e‑s.

HabitatDurable sou­tient aussi la sus­pen­sion des délais. Expul­ser des loca­taires qui ne peuvent plus payer leur loyer à cause de cette crise n’est pas un acte soli­daire, qu’il s’a­gisse de loca­taires privé-e‑s ou pro­fes­sion­nel-le‑s. Notre pays vit grâce aux petits maga­sins et com­merces et des clients qui les font vivre. Un jour, cette crise sani­taire sera vain­cue et il s’a­git de ne pas se retrou­ver devant un champ de ruine.

Un grand nombre de ques­tions se posent aussi dans les rela­tions quo­ti­diennes avec les loca­taires ou dans les pro­prié­tés par étages. La situa­tion évo­lue quo­ti­dien­ne­ment. Même si le confi­ne­ment n’est pas encore déclaré, il s’a­git de véri­fier que toutes les règles concer­nant la dis­tance sociale et l’hy­giène sont res­pec­tées. Les pou­voirs publics n’ont pas édicté de règles claires ; il faut donc faire appel au bon sens. Le ser­vice conseil d’Ha­bi­tat­Du­rable se tient à votre dis­po­si­tion en cas de ques­tions concrètes.

HabitatDurable compte sur la bonne volonté et la col­la­bo­ra­tion de cha­cun et cha­cune pen­dant cette période dif­fi­cile. La Confé­dé­ra­tion et les can­tons doivent prendre en compte les besoins spé­ci­fiques dans le domaine de l’ha­bi­tat et réagir à temps.



Publicité